Aulas peste déjà contre l’arbitrage


L’OL ne jouera pas ce week-end et pourtant son président, Jean-Michel Aulas, pousse un coup de gueule ce samedi contre l’arbitrage.

Spectateur averti du championnat de France, Jean-Michel Aulas n’a pas manqué de suivre le Stade Rennais de son ancien entraîneur, Bruno Genesio, en déplacement à Monaco ce samedi pour le compte de la 2e journée de Ligue 1. Un match conclu sur le score de 1-1 qui a vu Steve Mandanda, le nouveau portier du club breton, concéder un penalty sur une sortie aérienne manquée au-devant de Breel Embolo.

C’est précisément cette action qui a motivé le patron des Gones à réagir sur Twitter, à la suite d’un post comparant le geste de l’ancien gardien marseillais à celui qui lors de la première levée de L1 a valu un carton rouge au Lyonnais Anthony Lopes contre Ajaccio. Expulsion sanctionnée du reste d’une suspension de trois matches par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP).

« C’est vrai que l’intervention de Steve est assez proche de celle d’Anthony mais les sanctions ne sont pas les mêmes: qui a raison? Benoît Bastien (l’arbitre d’OL-Ajaccio, ndlr) ou Jéremie Pignard (celui de Monaco-Rennes, ndlr) ? Je laisse les spécialistes en disserter… », note sur la Toile Jean-Michel Aulas. L’OL ce week-end n’aura pas le loisir de s’exprimer sur le pré. Son match programmé à Lorient, dimanche à 13h, ayant été reporté en raison de l’état dégradé de la pelouse du Moustoir.



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*