Le PSG cinq à cinq


Après avoir entamé sa saison en L1 par un à Clermont (0-5), le PSG a confirmé ce samedi pour sa première à domicile, face à Montpellier, avec cinq nouveaux buts à la clef (5-2).

Deuxième journée de championnat, première au Parc des Princes… et déjà 10 buts au compteur ! Le PSG a tout d’un monstre sur le plan offensif – c’était déjà le cas la saison passée – mais désormais les Parisiens ne coupent plus leur effort à 2-0… La copie rendue contre Nantes lors du Trophée des champions (4-0) n’était qu’un avant-goût ; depuis Clermont et Montpellier ont fait les frais du jusqu’au-boutisme rouge et bleu.

Lire aussi :Ligue 1: Les résultatsLigue 1: Le classement

Ce samedi dans leur antre chauffé à blanc, les hommes de Christophe Galtier ont pourtant connu un léger retard à l’allumage, illustré notamment par ce penalty de Mbappé repoussé par Omlin (23e) – une contrariété pour l’attaquant francilien qui ne trouvera la faille que plus tard dans la rencontre, sans effusion de joie aucune. Les honneurs de l’ouverture du score, pour son plus grand malheur, sont ainsi revenus à l’ancien Stéphanois Sacko (1-0, 39e). Un coup de bambou pour les Héraultais suivi d’une autre déconvenue dans la foulée: un nouveau penalty sifflé par M. Delajod, cette fois transformé par Neymar (2-0, 43e).

Mbappé marque en boudant

Irrésistible en ce début d’exercice, le Brésilien a bissé dès le retour des vestiaires (3-0, 51e). Et la réduction de l’écart signée Khazri pour les Pailladins (3-1, 58e) n’a pas franchement brisé la dynamique des champions de France. Mbappé, sur une reprise en extension, a fini par ouvrir son compteur de la saison (4-1, 69e). Puis Renato Sanches, une minute seulement après son entrée sur la pelouse, y est allé de sa réalisation (5-1, 87e). Pour un baptême du feu réussi avec le PSG. Le but de Tchato dans le temps additionnel au profit du MHSC (5-2, 90e+1) ne viendra pas gâcher la fête. Au contraire peut-être de l’attitude boudeuse de Mbappé tout au long de la partie…

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*