il faudra encore patienter…


Alors que les deux rendez-vous figuraient au calendrier du numéro 1 français, Gaël Monfils ne s’alignera finalement pas sur les tournois de Sofia et Astana. Le 32eme mondial, toujours gêné au pied droit, a renoncé, comme il l’avait déjà fait la semaine dernière à Metz.

Comme c’est parti, il n’y aurait presque rien de surprenant à ne pas revoir Gaël Monfils sur les courts d’ici la fin de la saison. Même si on ne lui souhaite évidemment pas. Absent depuis son abandon au troisième tour du tournoi de Montréal lors de son match du 3eme tour contre le Britannique Draper le 12 août dernier, le Parisien aurait dû reprendre la compétition cette semaine en Moselle à l’occasion du tournoi de Metz. Il n’en a rien été, l’ancien membre du Top 10 redescendu depuis en 32eme position du classement ayant été contraint de différer une nouvelle fois son retour. « La Monf’ », après avoir repris l’entraînement et se pensant définitivement débarrassé de ses soucis au pied droit, avait pourtant tout mis en œuvre pour pouvoir disputer le tournoi cher à Julien Boutter. Conscient qu’il ne pourrait pas y défendre ses chances correctement, le numéro 1 français avait préféré renoncer. Monfils avait alors donné rendez-vous à Sofia, lundi prochain, avec à son agenda dans la foulée un autre tournoi : Astana (3 au 9 octobre).

Changement de planning pour Bonzi aussi

Malheureusement pour les fans du joueur de 36 ans comme pour l’intéressé, les plans initialement dessinés sont encore tombés à l’eau. Toujours diminuée par une épine calcanéenne au pied droit, le protégé de Gunter Bresnik a fait savoir vendredi qu’il ne disputerait ni le tournoi bulgare ni celui de la capitale kazakhe, encore appelée tout récemment Nur-Sultan. Et il semble désormais qu’il conviendra de patienter jusqu’au 10 octobre et au coup d’envoi du tournoi de Florence pour revoir « La Monf’ » en action. A ce jour, il apparaît en tout cas toujours parmi les inscrits. Même chose à Naples, programmé la semaine suivante et une semaine avant le Masters 1000 de Paris-Bercy. Changement de planning également pour un autre joueur français Benjamin Bonzi. Touché à une cuisse, le Gardois ne disputera finalement pas le tournoi de Tel-Aviv, pas plus que celui d’Astana, qu’il envisageait éventuellement de jouer. Bonzi devrait en revanche être de nouveau sur pied à l’occasion du tournoi en salle de Gijon (8 au 16 octobre).

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*