Phénomène météo extraordinaire : dix trombes marines en même temps !


Apercevoir une trombe marine est toujours impressionnant, mais il arrive parfois que le phénomène se présente en groupe. Certains chanceux ont pu observer jusqu’à cinq, voire dix trombes marines simultanées sur certaines côtes.  

Les trombes marines sont des tourbillons similaires aux tornades, mais qui ne se produisent tout simplement pas au même endroit : les tornades se produisent sur terre, et les trombes marines en mer ou sur un lac. En plus d’être souvent bien plus faibles que les tornades, les trombes marines présentent aussi une autre différence avec les tornades : il arrive régulièrement qu’elles se présentent à plusieurs, on les appelle alors « trombes marines multiples » ou « familles de trombes marines ». Leur nombre peut varier de 2, à 3, parfois 5 ou 6, et même jusqu’à plus de 10 trombes marines simultanées ! Ces trombes qui se produisent en même temps ne sont pas uniformes, certaines étant beaucoup plus larges que d’autres.  

Les trombes marines multiples se forment parfois par beau temps

Tout comme les tornades, la plupart des trombes marines se forment sous un orage. Il s’agit dans ce cas des « trombes marines tornadiques », les plus courantes. Elles se forment sous les plus violents orages, les supercellules, en raison de l’instabilité et du cisaillement du vent associé aux courants générés par le cumulonimbus.

Les trombes marines multiples peuvent aussi se former par temps calme, sous un simple cumulus, les « trombes marines de beau temps » ou « trombes marines d’air froid ». Dans les régions tropicales, le phénomène est même assez courant l’été, souvent tôt le matin ou tard le soir. Il suffit d’une grande différence entre la température de l’eau et la température de l’air, associée à des vents de directions différentes qui se rencontrent, comme dans le cas des Dust Devils (tourbillons de poussières) sur terre.

Une partie de ces vents est parfois issue d’un orage qui circule à proximité, mais pas directement su la zone. Ces vents convergent et s’élèvent, créant un petit vortex qui s’enroule, ainsi que des nuages cumulus : il en résulte alors des nuages cumulus associés à du beau temps, sous lesquels se trouvent une ou plusieurs trombes marines. La présence de familles de trombes est très courante dans ce cas, car les vents convergent sur une ligne de rencontre qui peut s’étaler sur des dizaines ou centaines de mètres, avec de nombreux cumulus et donc parfois 5 ou 10 trombes marines plus ou moins alignées !

Ce type de formation expliquerait pourquoi les trombes marines multiples sont beaucoup plus courantes que les tornades multiples qui sont beaucoup plus rares. Le fait d’apercevoir des tornades jumelles, uniquement composées de deux tourbillons, est un phénomène exceptionnel, alors que les apparitions de trombes marines multiples sont fréquentes chaque été et automne.

Quatre trombes marines simultanées en Thaïlande en 2018. © Cycloneoi

Les meilleurs endroits du monde pour apercevoir des trombes marines multiples

Tous les littoraux du monde sont capables d’accueillir des trombes marines lorsque les conditions météo sont réunies. Mais il existe des hotspots des trombes marines dans le monde, parmi lesquels les côtes méditerranéennes de France et d’ailleurs. Les alentours de Nice et de Bastia font partie des meilleures zones pour apercevoir des trombes marines, parfois puissantes et impressionnantes. Mais, en ce qui concerne les trombes marines multiples, il faut descendre encore plus au sud, du côté de l’Italie, de la Croatie, de la Grèce, et de Majorque.

Aux États-Unis, les côtes chaudes et humides du golfe du Mexique font aussi partie des meilleurs spots pour apercevoir, plusieurs fois par an, et au cours de l’été même plusieurs fois par mois, des familles entières de trombes marines : la Floride (dans l’archipel des Keys) et l’Alabama en particulier, mais aussi la Caroline du Sud.

Les Grands Lac des États-Unis, comme le lac Michigan, sont parfois aussi le théâtre de multiples trombes marines, tout comme Cuba, la Thaïlande, et plus près de chez nous, les Pays-Bas et la Finlande.

 

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*