Star Wars Andor : il aura suffi d’un seul mot pour que la série Disney+ entre dans l’histoire !


News culture Star Wars Andor : il aura suffi d’un seul mot pour que la série Disney+ entre dans l’histoire !

Une fois de plus, l’univers imaginé par George Lucas il y a plus d’une quarantaine d’années continue de s’étendre sous la houlette de Disney. Avant-hier, une nouvelle série, baptisée Star Wars Andor, débarquait sur la plateforme de SVOD du géant des films d’animation pour nous offrir une nouvelle dose de science-fiction dans une galaxie très très lointaine, tout en rompant avec les codes traditionnels de l’œuvre. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le show est parvenu à gommer le ton très lisse de l’univers à l’aide d’un seul mot !

Sommaire

  • Une série Disney+ qui risque de nous Andor-mir ?
  • Star Wars Andor a enfin osé dire ce mot dans l’épisode 3 !

Une série Disney+ qui risque de nous Andor-mir ?

Après nous avoir mis l’eau à la bouche avec une dernière bande-annonce spectaculaire, la série Star Wars Andor est dès à présent disponible sur Disney+ et, à n’en pas douter, les fans se sont déjà rués dessus ou vont s’empresser de le faire durant le week-end. Pour éviter que la série ne soit binge-watché en moins de deux, Disney n’a mis à disposition que les trois premiers épisodes et prendra un rythme d’un épisode par semaine à compter du 28 septembre avec la diffusion de l’épisode 4, et ce durant les huit épisodes restants. Ce n’est d’ailleurs pas une si mauvaise idée ce format hebdomadaire puisque la saison 2 n’est pas attendre de sitôt sur la plateforme ! Si vous souhaitez en savoir plus avant de vous caler dans votre canapé, on vous résume tout ce qu’il y a savoir sur la série dans cet article.

Star Wars Andor : il aura suffi d’un seul mot pour que la série Disney+ entre dans l’histoire !

Malgré quelques petites réserves du côté de la presse et des critiques, le show semble être une nouvelle excursion rafraîchissante et divertissante dans l’univers de Star Wars. La rédaction a d’ailleurs livré ses impressions sur la série qui vient s’intercaler entre la prélogie et la trilogie originale et juste avant le très bon film Rogue One : A Star Wars Story qui illustrait la mission périlleuse et tragique sur la planète Scarif. Suffisamment efficace pour marquer l’histoire de Star Wars ? Il peut-être tôt pour donner un avis tranché, mais elle s’avère de bonne facture pour le moment et a déjà eu un impact retentissant pour une raison des plus cocasses !

Star Wars Andor a enfin osé dire ce mot dans l’épisode 3 !

Cela n’aura échappé à personne mais, derrière son histoire faite de rebondissements, de tragédies, d’enjeux politiques et de luttes entre le bien et le mal, l’univers de Star Wars a toujours eu un côté lisse en évitant les effusions de sang, malgré les tirs de blasters et la redoutable efficacité des sabres lasers. De même que l’univers s’est abstenu de dépeindre toute sexualisation et d’utiliser un langage cru ou grossier. Toutefois, en produisant une série dotée d’un ton et d’une ambiance plus sombre et mature, Star Wars Andor a voulu se détacher de cette image trop propre sur elle en osant faire ce que l’univers de George Lucas n’avait jamais osé faire en 45 ans.

Tout se passe durant l’épisode 3, d’ores et déjà disponible sur Disney+. Alors que le sergent Linus Mosk tente de tout mettre en œuvre pour arrêter Cassian Andor, le héros de la série, son plan capote. Dans un élan de frustration, le personnage laisse même échapper un « merde » (shit, en anglais) : une première puisque, jusqu’à présent, Star Wars avait toujours trouvé une pirouette pour remplacer les jurons par des expressions extraites de l’univers ! Une utilisation plutôt étonnante quand on sait, par exemple, qu’il s’agit d’un mot prohibé à la télévision américaine, une interdiction dont s’était moquée la série South Park à l’époque.



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*